La newsletter de l’AGGLO


Les objets encombrants envahissent nos trottoirs ! Chaque année, l’AgglO organise une collecte des encombrants qui représente plus de 1 000 tonnes. Pourtant, il existe des solutions pour nous permettre de réduire cette production.

Vous pouvez consulter le calendrier de collecte de votre commune en cliquant ici.

 

Chez vous, que deviennent les objets usés, périmés, cassés ?


Lorsque le lave-linge, le fer à repasser, l’armoire, l’ordinateur ou la commode ne fonctionnent plus, sont usés ou simplement démodés, vous choisissez de lui donner une seconde vie grâce au don, à la réparation, la vente ou la réutilisation ou bien vous décidez de le jeter ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour éviter de jeter trop vite les objets. Si l’objet représente un attachement personnel, vous pouvez faire appel à un réparateur : couturières, cordonniers, restaurateurs de meubles, de fauteuils, repreneurs d’appareils électriques et électroniques. Vous pouvez également détourner le sujet en lui donnant une nouvelle fonction (les boîtes de cacao deviennent des boîtes de rangement, les vieilles fenêtres deviennent des châssis,…). Vous pouvez donner les biens qui vous encombrent aux associations locales ou encore les vendre dans des brocantes ou dépôts-ventes.

Internet peut être une vraie solution pour réduire ses déchets grâce à de nombreux sites permettant de vendre, d’acheter ou de donner les objets en seconde main :

- http://www.envie.org/Ingre,73.html
- http://www.emmaus-orleans.org
- http://annonces.orleanscity.com
- http://annonces.ebay.fr
- http://www.leboncoin.fr

 
Les DEEE (Déchets d’Equipements Electriques ou Electroniques) autrement dit, tout appareil fonctionnant avec des piles, une batterie ou se branchant sur une prise électrique, ne sont acceptés ni lors des collectes des encombrants ni lors de la collecte des déchets ménagers et ce, depuis 2005. Ces objets doivent être repris en magasin lorsque vous effectuez un achat de même type. Il est possible de rapporter l’ancien appareil après l’achat du neuf sur présentation du ticket de caisse. Si le commerçant refuse de reprendre votre appareil, merci de le signaler auprès de nos services (Direction Gestion des Déchets : 02 38 56 90 00). En effet, ce refus est contraire à la réglementation en vigueur. Depuis le 13 août 2005, les fabricants sont responsables de leurs produits électriques et électroniques jusqu’à leur fin de vie, c'est-à-dire de la collecte au recyclage de ces équipements.
Dans le cas où l’appareil est en état de marche, il peut faire l’objet d’un don à une association locale ou être confié à un repreneur afin de prolonger sa durée de vie.
La chaîne de valorisation des DEEE est identique quel que soit le lieu autorisé où vous le déposerez. Qu’il soit rapporté en magasin, confié à un repreneur ou déposé en déchetterie, le produit sera collecté et démantelé, puis les pièces seront triées et broyées pour enfin être transformées et valorisées en pièces pour produits électriques et électroniques.

Le saviez-vous ?
Il n’est pas important que l’appareil faisant l’objet de la reprise « un pour un » soit rapporté dans son magasin d’origine. C’est l’éco participation intégrée au prix de vente de l’appareil neuf qui prend en charge la collecte, la dépollution, le recyclage et la valorisation des équipements usagés.
Les lampes aussi font partie de la grande famille des DEEE : www.malampe.org

 


A la maison : « Je cuisine en grande quantité ! »
Cette astuce permet d’éviter l’achat de portions individuelles. Je peux ainsi congeler mes plats, gagner du temps et utiliser de façon permanente mon congélateur.

Je fais mes courses : « Ma baguette, je la préfère sans papier ! »
Je demande à mon boulanger de servir mon pain ou ma baguette sans papier. Cet emballage n’est pas nécessaire et devient un déchet dès la sortie de la boulangerie.

Au travail : « J’utilise une tasse plutôt que des gobelets jetables pour boire mon thé ou mon café et je propose à mes collègues d’adopter la même habitude. »
Les collations génèrent d'autres déchets, tels que les sachets de sucre, emballages de snack… Je préfère alors un fruit ou une part de gâteau (faite maison) et des sucres en morceaux emballés dans des grands conditionnements.

A l’école : « Je choisis des goûters simples et bons pour ma santé »
Emmener un fruit de saison (pomme, poire), du pain et du chocolat permet de produire moins de déchets.



L’AGGLO VOUS REPOND
  • Est-ce que je peux déposer mon vieux matelas sur le trottoir pour la collecte des encombrants ? Maurine J.

    Oui, les vieux matelas, mobilier usager et certains déchets de travaux de bricolage des particuliers sont acceptés si le volume total cumulé n’excède pas 1 mètre cube et si les objets présentés peuvent être portés par 2 personnes, et ce, contrairement aux déchets végétaux, gravats, bouteilles de gaz, pneus et DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques) qui ne sont pas collectés lors du passage des encombrants.

  • Peut-on déposer dans les bacs de tri sélectif les bouteilles de white spirit ou d’acétone ? Michel T.

    Non, ces déchets font partie des déchets dangereux, même vidés de leur contenu, ils sont toxiques et polluants. Ils présentent un risque important pour votre santé et pour l’environnement, il est donc indispensable d’apporter ces produits en déchetteries.
    Petit rappel : Les déchets dangereux ne doivent pas être mélangés avec les déchets ménagers, ni vidés dans les réseaux d’assainissement, ni déversés dans le milieu naturel.

  • Vous pouvez télécharger la plaquette sur l'apport des produits dangereux en déchetterie :
    http://www.agglo-orleans.fr/upload/pdf/plaquette_dechets_dangereux.pdf

  • Pourquoi les cartons bruns sont à déposer en déchetteries et non dans les bacs de tri sélectif ? Antoine M.

    Les cartons bruns ne sont pas acceptés dans les bacs ou colonnes de tri sélectif contrairement aux cartonnettes de suremballages. Ils sont trop volumineux et encombrent les contenants de collecte. Cependant ils peuvent être déposés en déchetteries où les grands caissons destinés aux cartons sont adéquats pour la collecte et le stockage de ces déchets.

footer

Plus d’informations sur le site Internet de l'AgglO :
www.agglo-orleans.fr
ou sur le blOgAgglO : www.blog-orleans-valdeloire.com

Infos qualite dechets