La newsletter de l’AGGLO

COMPOSTAGE ET PAILLAGE : LA RECETTE GAGNANTE !


C’est le printemps, les jardins se réveillent et les jardiniers affûtent leurs outils et leurs envies.

Un conseil à ne pas oublier : un sol vivant est un sol fertile !

Pour avoir un beau jardin, il faut donc de l’humus. L’humus est un concentré d’énergie, résultat de la décomposition de la matière organique par les champignons, algues, animaux décomposeurs naturellement présents dans le sol.

Le jardinier ignore parfois qu’il peut, grâce à l’association du paillage et du compostage, produire ce si précieux humus.

Comment faire ? D’abord cesser de considérer les déchets du jardin comme un problème à évacuer à la déchetterie mais plutôt comme une ressource à exploiter chez soi grâce au paillage et au compostage.

Le compostage

Le compostage est un processus qui imite la nature. Il s’agit de contrôler, dans un endroit dédié (composteur ou tas), le processus de décomposition des matières organiques végétales. Celui-ci sera d’autant plus rapide que vous aurez réuni les bons ingrédients du compostage :

- 1/3 de déchets bruns (feuilles mortes, branches broyées, herbes sèches…)

- 2/3 de déchets verts (épluchures de fruits et légumes, tontes de gazon, légumes entiers, fleurs fanées…)

- de l’oxygène (brassages réguliers)

- de l’humidité (apport d’eau parfois nécessaire)

Le compost, riche en carbone et en éléments nutritifs, peut être incorporé à titre de fertilisant aux jardins potagers, plate bandes et gazons de tout genre. Contrairement aux engrais chimiques, le compost libère lentement ses éléments nutritifs, contribue à alléger le sol et retient l’eau dans sa matrice organique.

Le paillage

Le paillage consiste à recouvrir le sol de déchets végétaux qui vont se décomposer lentement, sans élévation de température. Cette technique a de multiples avantages. Elle protège la terre, attire les animaux utiles, permet de mieux retenir l’eau, freine la pousse des mauvaises herbes. C’est donc une technique qui épargne du labeur au jardinier, qui génère des économies et garantit un jardin naturellement plus beau.

Quelques exemples de paillages « 100% fait-maison » :

- les tontes d’herbes : le plus simple est de les laisser sur place grâce à une tondeuse mulcheuse qui coupera l’herbe en touts petits morceaux qui seront vite transformés en humus. Vous pouvez également l’utiliser au pied de vos arbres, arbustes ou des plantations du potager. Cela peut également vous éviter de saturer votre composteur.

- autres déchets : il est aussi possible de pailler le jardin avec des feuilles mortes, des tiges sèches de fleurs, des aiguilles de résineux, de petites tailles de haies broyées.

Un conseil : associez les deux techniques !

Réservez le composteur aux petits déchets de la cuisine et aux déchets de jardin qui équilibreront le mélange. Adoptez au maximum le réflexe « paillage ».

Pour en savoir plus :
Consultez les jardifiches de Loiret Nature Environnement : http://www.loiret-nature-environnement.org/zero-pesticide/outils/jardifiches.html
Découvrez aussi le livre de Denis Pépin « Compost et paillis, pour un jardin sain, facile et productif » aux Editions Terre Vivante

STOP-PUB : RAS LE BOL DES PUBLICITÉS DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES ?


Premier réflexe : adoptez un autocollant Stop-Pub pour informer les distributeurs que vous ne souhaitez plus recevoir de publicité non adressée. Vous continuerez néanmoins à recevoir les infos des collectivités.

Où trouver les autocollants ? Près de chez vous, dans les mairies participant à l’action de l’AgglO ou directement à l’AgglO.

Pas de publicité papier ne veut pas forcément dire ne plus être informé !

Si vous souhaitez consulter les promotions du moment, vous pouvez vous connecter au site http://www.pubeco.fr. Vous y trouverez les catalogues de vos magasins préférés. Le site vous propose aussi d’ouvrir une boîte aux lettres électronique si vous ne voulez manquer aucune promotion.

LE TRI DU VERRE
Un bénéfice pour la terre, une action contre le cancer !


Le verre est recyclable à 100 % et à l’infini ! Aujourd’hui, 7 bouteilles sur 10 sont recyclées, c’est encore trop peu…

Recycler le verre permet de :

- diminuer le prélèvement de ressources naturelles.
Pour chaque kilo de calcin (verre purifié et broyé) recyclé, on réalise une économie de 1,2 kg en matériaux vierges.

- économiser de l’énergie.
Une augmentation de 10% de verre recyclé en remplacement de matières premières vierges permet une économie d’énergie de 3%.

- limiter le rejet de CO2.
Une tonne de verre recyclé économise plus de 500 kg de CO2.

- réduire l'empreinte carbone liée au transport.
Le verre recyclé provient de collectes locales, proches des usines de production de verre.

- éviter la mise en décharge ou l'incinération.
Le verre peut être refondu à l’infini pour fabriquer de nouvelles bouteilles en verre, sans aucune perte de qualité, de transparence ou de matière.

Le tri du verre est également un acte citoyen.
En effet, l’AgglO a conventionné avec La Ligue Contre le Cancer et reverse 1 euro pour chaque tonne de verre collecté ; soit près de 6000 euros en 2012. Trier son verre, c’est ainsi se montrer solidaire de la lutte contre le cancer.

Lien vidéos :

Visionnez cette série de 3 petits films créés par Verre Avenir qui mettent en scène, sur un ton décalé, des emballages en verre... Histoire de famille, d'amour, de rencontre... Tout ceci ne pourrait pas exister sans le recyclage ! Alors, pensez à recycler le verre !

http://www.youtube.com/watch?v=2lkLTEuA5xU

http://www.youtube.com/watch?v=zR5IwtjJk-A

http://www.youtube.com/watch?v=6tE7wO8UoFk

QUEL TRIEUR ÊTES-VOUS ?


Êtes-vous plutôt « trieur d’élite », « apprenti trieur » ou « trieur occasionnel » ? L’AgglO vous propose un quiz pour tester vos connaissances. Et pour devenir réellement incollable, consultez notre mémo tri.



L’AGGLO VOUS REPOND
  • Où déposer mes huiles végétales ?

    Les huiles végétales (huiles de friture hors végétaline) sont à déposer en déchetteries pour être ensuite recyclées en bio-carburant. Elles sont tolérées en faible quantité dans les ordures ménagères mais ne doivent surtout pas être déversées dans les réseaux d’assainissement.

  • Serais-je collecté le lundi de Pâques ?

    Si vos déchets ménagers (poubelle verte, déchets non recyclables) sont collectés une fois par semaine, le lundi, leur collecte sera maintenue. Merci de bien vouloir sortir vos bacs la veille au soir pour les collectes du matin ou dès le midi pour les collectes de l’après-midi.
    Si vous êtes collectés plusieurs fois par semaine dont le vendredi, vos déchets ménagers seront collectés lors de la prochaine collecte.

    Le bac de tri (poubelle à couvercle jaune ou bleu, emballages recyclables) ne sera pas collecté ce lundi 1er avril. La prochaine collecte aura donc lieu le lundi 8 avril.

footer
Pour plus d’informations : www.agglo-orleans.fr
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d’information, connectez-vous au site
http://newsletters.agglo-orleans.fr
Infos qualite dechets